Publié par Céchouette (Palilia)

bonsoir à tous : même avec les cheveux blancs, pour moi Claude GIRAUD est et sera toujours un Seigneur.

 

A défaut, il est ce soir dans le téléfilm les SAIGNEURS dans le rôle de PLESSIS, un contremaître d'une plantation d'hévéas au Cambodge. Arrive Hélène (Véronique JANNOT) qui vient habiter avec son mari, le patron de la plantation mais voilà, le jour où elle arrive, ce dernier est assassiné.

 

Grâce à PLESSIS (Claude GIRAUD) qui ne la ménage pas, la voilà en train de reprendre l'exploitation sous fond de guerre non terminée. J'adore ce téléfilm que j'avais eu grâce à chickenland et que je conserve dans un coin où personne ne peut le trouver. Je ne me lasse jamais de le regarder, c'est un peu comme Ma Mie Rose que j'ai mis tant de temps à retrouver.

 

Je sais que Claude GIRAUD avait apprécié ce tournage grâce à la dédicace spéciale qu'il m'avait faite. Si par hasard, entre deux coups de tonnerre et un bruit de sabots il advenait qu'il vienne jeter un coup d'oeil ici, bonsoir Claude, je continue vaille que vaille depuis que vous m'avez permis cette fois-ci de le faire (le précédent, je me l'étais permis moi-même). Au moins je n'ai plus de scrupule à écrire mais je garde toujours précieusement nos conversations que j'ai promis de ne pas mettre dans le blog.

Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS

bon, plus que deux jours à se lever pour aller au boulot (mardi je suis en stage sur Bordeaux si les trains roulent) et après je suis en vacances d'été au printemps jusqu'au 10 juin. Mais comme je ne vais nulle part sauf peut-être à la montagne, je continuerai à blagasseyer ici.

 

Nous avons un petit chat depuis une semaine pour tenir compagnie à l'autre mais pour l'instant il m'escagasse les tapis et on sait combien peu j'aime les chats (en fait, je crains toujours qu'ils me griffent les grains de beauté). Le chien n'a rien dit : il est trop gentil ce chien et les volatiles s'égaient enfin de nouveau dans l'herbe. 

 

La colline de Hourtinolle est parée de mille feuilles vertes et bruisse de cris d'oiseaux. C'est très joli ma foi.

 

Et ma photo préférée de toutes.... avant qu'il ne soit obligé d'aller chercher la dynamite

Claude GIRAUD dans LES SAIGNEURS
Je ne vous raconte pas la fin, vous la connaissez déjà
Je ne vous raconte pas la fin, vous la connaissez déjà

Je ne vous raconte pas la fin, vous la connaissez déjà

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pattie 21/05/2016 23:53

Beau telefilm mais avec un épilogue frustrant...

Palilia 22/05/2016 18:39

ah ça, si on comptait le nombre de fois où ils nous l'ont abîmé avant la fin !