Publié par Palilia

Bonsoir à tous : enfin en congé d’été au printemps dès ce soir, me voici en train de vous envoyer quelques photos de Claude GIRAUD jouant le rôle d’André MERREST dans le feuilleton VENISE EN HIVER que l’on peut trouver depuis au moins un an sur tous les sites de vente de DVD et c’est tant mieux.

 

Yolande FOLLIOT y joue Hélène, jeune femme qu’il embauche dans sa société. Etant largement coureur de jupons dans ce feuilleton, il en fait sa maîtresse. Mais voilà qu’un jour sa femme tente de se suicider. Hélène est frappée par cela et décide de partir à VENISE où elle devient en quelque sorte préceptrice.

 

En hiver bien sûr, avec les manteaux et sans les touristes mais que ces paysages sont magnifiques quand on ne voyage soi-même quasiment jamais.

 

On ne peut pas dire que ce soit un feuilleton joyeux, il est plutôt assez lent, Claude GIRAUD y fait un rôle qu’il rend très crédible car il est toujours très bon dans ces rôles-là, la seconde partie du téléfilm se déroulant à Venise.

 

Là, Hélène fait la connaissance de Ugo, un journaliste à qui il arrive mille misères car il fait des photos qui ne lui apportent que des ennuis.

 

Mais André MERREST n’apprécie pas d’être écarté et se rend à son tour à Venise. Je ne raconte pas plus, chacun jugera mais j’aime beaucoup ce téléfilm.

 

Voici le nom des autres acteurs : Adalberto Maria Merli, Laura Betti, Alan Adair (que l’on retrouve aussi dans les Fiancées de l’Empire)

 

 

 

 

Claude GIRAUD dans VENISE EN HIVER redif
Claude GIRAUD dans VENISE EN HIVER redif
Claude GIRAUD dans VENISE EN HIVER redif
Claude GIRAUD dans VENISE EN HIVER redif
Claude GIRAUD dans VENISE EN HIVER redif
Claude GIRAUD dans VENISE EN HIVER redif

Et pour terminer le tout,voici la photo de notre nouveau petit chat (la famille s’agrandit, l’autre n’est pas content mais le chien se tait). Et il a intérêt à se taire après la frayeur qu'il m'a faite ce soir. Allant le promener au terrain des sports très verdoyant et très joli de notre village avec Loup, la chienne de ma soeur, le Dobby s'en faut à quatre fers plonger dans le gave de Pau qu'il entendait depuis plus de 100 m.

 

Il sait nager, je m'en suis aperçue il y a peu de temps mais le courant était tel que je ne le voyais plus du tout et j'ai cru qu'il s'était noyé. L'esprit coopératif de Loup qui a tiré tant et plus sur sa laisse nous l'a fait retrouver aggripé au talus...il n'arrivait pas à remonter mais avait réussi à s'y aggripper. Plus de peur que de mal mais là vraiment ça m'aurait fait deuil et je m'en serais voulue longtemps de ne pas l'avoir amené là où l'eau est plus calme.

et voici notre petit chat avec ses griffes acérées, la seule bestiole qui réussit à me faire quitter une pièce

et voici notre petit chat avec ses griffes acérées, la seule bestiole qui réussit à me faire quitter une pièce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie 16/09/2017 10:40

Tout est beau dans ce texte. L'histoire du téléfilm, Venise, les comédiens (ah ! Yolande Folliot), la mésaventure de votre chien si beau), l'attitude de Loup, votre chat (ah ses yeux, ce pelage et ce regard coquin), un beau moment pour débuter la journée.

Camille 13/09/2017 10:15

Je ne connais pas encore ce téléfilm, et j'attends un peu encore pour ne pas épuiser toutes les ressources d'un coup.
J'aime beaucoup Jacques Doniol-Valcroze, il a un univers, celui du bonheur, de la joie, du temps menacés par la peine, la dureté qui ne seront pas surmontées si on n'y met pas toute son énergie pour les circonscrire. Cette peine qui revient à charge à toute occasion.
J'avais aimé les Fiancées de l'Empire, avec un Claude Giraud impeccable, tout en nuance, chacune de ses apparitions est un miracle de jeu et d'équilibre, quand il raconte la bataille de Wagram, etc. Yolande Folliot forte, magnifique et belle, et passionnée, un vrai rempart contre la faiblesse ! Une lutte entre 2 tempéraments.
Quand je verrai ce "Venise" on en reparle !

Palilia 13/09/2017 14:34

Venise en hiver a été très long à sortir et parfois ça ne sort plus. Quand j'ai trouvé Medee je pensais qu'on le trouvait partout mais ça n'est pas le cas. Il faut faire bien attention

Marie 03/05/2017 23:52

Formidable, tous ces animaux que vous voyez naître ou que vous accueillez… Je trouve ça extraordinaire. Moi, je vis en appartement. On m'a confié un petit chat aux vacances dernières. L'horreur ! Il s'est enfui cinq fois et a failli passer par le balcon. J'ai fait une mauvaise expérience tout en me culpabilisant.

Palilia 04/05/2017 01:18

C'est à dire qu'on est paysans et qu'on vit dans une ferme alors c'est plus facile. Y a que le boa qui vient de l'extérieur et je m'en passerai bien mais c'est vrai que dans son terrarium il n' embête personne

Nade 03/05/2017 17:33

J'ai aussi beaucoup mais vraiment beaucoup aimé ce téléfilm . J'adore les chats: en ce moment nous avons une minette née dans le foin des chêvres, prénommée Sascha .Elle est hélas pour nous sauvage, pas moyen de la caresser, je ne désespère pas d'y arriver ,elle a seulement un an.

Fanfanette 02/05/2017 20:05

Moi mes vacances sont terminées. Venise en hiver : superbe téléfilm. Y a pas photo, je sais bien qui j'aurais choisi, moi ! Et contrairement à toi, j'adore les chats.

Palilia 02/05/2017 20:30

depuis cet article voici un an, je me suis amendée : je les accueille dans la maison et j'attends avec impatience qu'on découvre où mimi1 a fait ses chats et que mimi2 (celle-ci) fasse les siens pour les photographier et envoyer la photo à Philippe car tous ces animaux sont à lui