Publié par Palilia

Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE

Dixième épisode de SEBASTIEN PARMI LES HOMMES avec Claude GIRAUD dans le rôle de Pierre MARECHAL, Harry MAX dans le rôle de Thomas, Hélène DIEUDONNE dans le rôle de Célestine, Martine CAPDEVIELLE dans le rôle de Jeannette et bien sûr le plus important MEHDI dans le rôle de Sébastien.

 

Thomas arrive au café du village pour chercher des cigarettes pour Pierre Maréchal (quelqu’un peut-il dire la marque en commentaire?) ainsi qu’une boîte d’allumettes. Comme c’est le dimanche matin, y a plein de gens au bar tabac et les hommes lui offrent un verre. Il demande à un jeune qui est au service militaire combien il lui reste de temps à effectuer (quelqu’un peut-il dire le nombre de jours « au jus »?).

 

Mais voilà, les gens lui demandent des nouvelles de Monseigneur et il ne supporte plus de les voir cancaner donc il rentre aux Jonquières où Pierre Maréchal est en train de refaire la litière dans un box (du cheval ou de la vache).

 

Pendant ce temps, Sébastien apprend à monter à cheval avec Sylvia qui lui dit qu’il y a un galop d’essai le 14 juillet, jour de l’anniversaire de Pierre Maréchal. Le petit se met dans la tête de participer à cette course. Il rentre aux Jonquières, le cheval est trempé et Thomas l’attrape au passage.

 

Suit l’engueulade du siècle, Thomas est hors de lui : il ne savait pas que le petit avait appris à monter à cheval et ce dernier lui dit qu’il voulait en faire un cadeau d’anniversaire pour son père. Il demande à Thomas de l’inscrire au galop d’essai.

 

Sans dire que Sébastien monterait le cheval, Thomas va voir Pierre Maréchal qui l’envoie très logiquement paître et lui demande d’avertir la mairie qu’il ne présentera pas de cheval cette année.

 

Sur le chemin, Sébastien supplie Thomas de l’inscrire et ce dernier ne veut rien savoir puis il craque et l’inscrit au galop d’essai.

 

Vient le jour J où tout le monde est à table sauf Sébastien dont personne ne se demande certainement s’il lui arrive de manger mais bon… et tous sont endimanchés sauf Pierre Maréchal et son horrible pull gris qu’il avait peut-être lavé depuis le premier épisode.

 

Il ne veut pas aller aux festivités avec eux et quand il demande où est Sébastien (faut voir qu’il ne s’en était pas préoccupé avant) on lui répond sans mentir « avec Monseigneur ». Une fois partis avec la chienne qui n’avait rien à faire dans un galop d’essai (NDLR), il appelle le petit mais ne le voyant pas se méfie de quelque chose et court comme un fou dans la campagne, tente d’arrêter la course mais rien n’y fait il est trop tard.

 

Après un départ difficile, Sébastien et Monseigneur arrivent à remonter tous les chevaux et bon sang que ça devait être facile de gagner le tiercé avec eux…. Et il gagne, s’en va vers son père en disant « bon anniversaire Patron ».

 

J’adore cet épisode et même si tout n’est pas forcément parfait dans la réalité des choses, on s’y laisse prendre.

 

Je vous ai mis les captures juste après : ça se suit dans l’histoire de l’épisode.

Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Claude GIRAUD dans SPLH - DIXIEME EPISODE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie 25/11/2016 11:15

Des acteurs plein d'humanité dans leur regard, des paysages qui touchent nos cœurs, voilà pourquoi c'est impossible à refaire aujourd'hui. les acteurs aujourd'hui sont bien mais moins authentiques, plus formatés.

palilia 25/11/2016 11:35

Tout à fait d'accord Sylvie

Fanfanette 23/11/2016 20:27

Et on ne s'en lasse pas.

palilia 23/11/2016 20:28

C'est bien vrai, du moins pour nous

Fanfanette 22/11/2016 20:23

Thomas a le meme gilet que d'habitude , il a juste rajouté une cravate et comme les Jonquieres étaient hypothéquées, meme le rasoir avait été vendu aux encheres.

palilia 22/11/2016 20:38

Même avant la ruine il avait le même pan de barbe...