Publié par Palilia

Claude GIRAUD dans MEDEE

Bonjour à tous : en ce dimanche où je m'ennuie beaucoup, j'ai recherché mes dédicaces et mes dvd de Claude GIRAUD que j'avais fichus dans un coin avant Noël. Hé bien je les avais très très bien rangés puisque je les ai trouvés tout de suite.

 

Pour ceux qui n'ont pas Médée dont je vais mettre les photos, il est difficile à trouver dans cette version ce qui fait que je le cache toujours très bien au cas où je le perdrais... Ceci a été tourné au Théâtre impérial de Compiègne en 1996.

 

La parole et le chant sont de mise du début à la fin et ça dure... 2h33. Quand on n'aime pas l'opéra, c'est un véritable sacerdoce de visionner les 2h33 sans broncher. Je l'ai fait une fois mais pour le reste du temps, je me contente d'avancer sur les captures d'écran que je souhaite faire avec le curseur de mon ordinateur.

Je vous mets ici le résumé fait au verso du livret du DVD car c'est trop dur de tout revisionner et en plus c'est encore une histoire horrible : "Dircé se prépare à épouser Jason. Celui-ci a cependant vécu une histoire avec Médée. En effet, avec l'aide de Médée, il avait volé la toison d'or et Médée tomba amoureuse de lui. De cette union sont nés deux enfants. Jason abandonne donc Médée pour épouser Dircé, fille du roi Créon. Médée la magicienne promet de se venger.

Néris, l'esclave de Médée, lui conseille de quitter la ville. Créon apparaît et ordonne à Médée de s'en aller. Médée implore de rester un jour de plus avec ses enfants et Créon accepte. Médée semble être plus calme et elle demande à Néris d'apporter deux cadeaux de mariage à sa rivale.

 

Néris emmène les deux enfants à l'extérieur, à l'endroit     où Médée attend. Des cris de lamentations résonnent dans le palais et l'on découvre que l'un des cadeaux de mariage de Médée a empoisonné Dircé. Une foule se rassemble en colère et Néris, Médée et les enfants se réfugient dans le temple. Quand les deux femmes réapparaissent, Médée tient un poignard taché de sang avec lequel elle a tué ses deux enfants. Le temple dans lequel Médée retourne prend alors feu."

 

Alors quand on le voit pour la première fois et qu'on n'a pas lu tout ça, on ne comprend pas pourquoi les personnages vont tous par deux : en fait, il y a l'acteur et le chanteur pour chacun des personnages et c'est rigolo parce qu'ils se servent des colonnes du théâtre pour s'interchanger de façon très rapide. C'est comme cela que Médée a pris du poids en cinq secondes, rien qu'en tournant autour de la colonne....

 

Ici Francine BERGE

Ici Francine BERGE

et là Michèle COMMAND

et là Michèle COMMAND

petite colère de notre aimable Claude GIRAUD dans le rôle de JASON

petite colère de notre aimable Claude GIRAUD dans le rôle de JASON

voici les deux actrices-chanteuses

voici les deux actrices-chanteuses

et là le nom est écrit dessus

et là le nom est écrit dessus

Claude Giraud tout dépité dans Jason

Claude Giraud tout dépité dans Jason

Il avait pris un peu d'embonpoint  notre homme et je peux parler... ce n'est pas comme si j'étais toute maigre.

 

Il est loin le temps où l'on se disait que peut-être on se réunirait, notre petite dizaine d'indécrottables fanettes pour regarder quelque part, peut-être sur Paris, les films que les unes ou les autres n'avaient pas... mais bon, c'est comme ça. En attendant, celui-là, cherchez-le bien, il finira par ressortir sur le net.

Commenter cet article

sylvie 11/07/2017 10:08

Bonjour Palilia, excellente idée que cette rencontre. Pour celles ou ceux qui aiment les expositions, il faut aller à celle de Dior aux Arts Décoratifs rue de Rivoli. magnifique. prévoir 2 heures et y aller à l'ouverture. Bonne journée

Marie 10/07/2017 23:47

Ce serait drôlement bien qu'on puisse se donner un rendez-vous pour se rencontrer.
Mais peut-être que Paris, ça fait loin pour certaines. C'est vrai que c'est encore de l'organisation.

Palilia 11/07/2017 06:39

cette année, c'est moi qui ne peux pas venir à Paris, sauf peut-être quatre jours en novembre mais je viens voir mon fils et je serai avec l'une de mes soeurs. Je ne peux pas lui imposer cela. Par contre à compter de janvier, ma petite collègue qui attend d'accoucher de sa poupée avec toutes les vieilles bonnes fées qui lui donnent mille conseils sera revenue et je peux envisager de venir à Paris pour un week-end prolongé. Mais je ne peux rencontrer que les gens qui y tiennent ne serait-ce qu'autour d'un repas et d'une ballade. Certaines personnes n'ont plus donné de leurs nouvelles une fois que je leur ai envoyé mes films alors je devrai trier. J'ai le grand honneur d'avoir désormais grâce au blog Fanfanette comme amie et qu'est ce qu'on peut rire quand on se voit ! Je connais aussi Jeannette mais elle je l'ai sur fb en amie et on s'appelle même si elle n'habite pas la région parisienne. Après ça me ferait très plaisir de voir Nade ou Velofan mais elles n'habitent pas la capitale. Pourquoi pas tiens ? donnons nos suggestions

sylvie 09/07/2017 21:26

Bonsoir, les metteurs en scène ont parfois des idées amusantes comme le souligne un des épisodes de "10%" avec François Berléand. Dans cet épisode, le réalisateur veut lui faire jouer "Don Juan" dans une piscine avec un gros canard jaune. Et bien là aussi, les comédiens ont dû avoir des étonnements.

Fanfanette 09/07/2017 20:27

On avait rendez vous au haras de la Cense...

Palilia 10/07/2017 07:06

C'est vrai. J'ai supprimé tous mes anciens articles. Si tu l'avais gardé je pourrais le remettre. Je n'ai plus du tout envie de bloguer. Je pense que j'aurais vraiment dû m'arrêter en avril