Publié par Palilia

Claude GIRAUD dans SOUPCON D'EUTHANASIE (la maison de retraite des fanettes suite)

bonsoir : merci beaucoup Marie et Nade pour vos commentaires. J'avais peur d'avoir un peu exagéré bien que je sache que ce n'est pas le cas, mais ça me fait plaisir que ça vous ait fait rire.

 

TOUTES LES PHOTOS DE CLAUDE GIRAUD, LE MEDECIN COORDONNATEUR DE NOTRE FAUSSE AVENTURE EN MAISON DE RETRAITE sont prises dans SOUPCON D'EUTHANASIE, feuilleton avec Véronique GENEST, l'un des rares où il a les cheveux blancs. Injustement accusé d'avoir utilisé un protocole qui a tué un jeune malade, il est disculpé bien sûr à la fin.

 

TOUT CA POUR UNE HISTOIRE DE VACCIN CONTRE LA GRIPPE : vous êtes toutes listées les filles ? y a plus qu'à attendre que l'on vous appelle. Là, c'est un peu trop tôt. Quoique.... le vent, la grêle et les orages de notre sud-ouest font couler le nez et piquer les yeux, va falloir faire une distribution de gouttes. C'est ce que le docteur dit à la secrétaire dans la photo là-haut.

 

Allez, après une prise de température à 6 H du matin, le lavage de fesses obligatoire, la distribution des cachets, voici l'heure d'aller au réfectoire. Cahin-caha, la canne à la main, le genou chancelant, les traits affaissés, tout le monde se rue doucettement vers  SA place. Attention, pas intérêt qu'on la lui pique.

 

Café au lait pour les dames, ou thé c'est selon, biscottes avec ou sans sel, et c'est tout pareil pour les hommes. Mais au fait...où ils sont passés les hommes ? à tous les coups les lascars du village d'à côté ont fichu le camp dehors...

 

ON VIENT DE LES RETROUVER.....

 

 

et ils se font engueuler par le docteur... mais ça va pas non, qu'il leur dit ? un coup à avoir la DDASS sur le dos ça ! (bon ça ne porte plus ce nom-là, mais j'en ai tellement marre de parler par sigles que je garde les noms connus).

Claude GIRAUD dans SOUPCON D'EUTHANASIE (la maison de retraite des fanettes suite)

Figurez-vous qu'une équipe télé va venir filmer la riche vie de cette maison de retraite qui n'est pas trop mal : les gens peuvent amener leurs meubles, ils ont tous la télé (enfin ceux qui ont les moyens d'avoir une chambre seule, qui voient bien et qui entendent) et la chaleur sévit : pensez-donc de 31 à 34°C annoncés pour les quatre jours à venir après les 17 à 18°C de mes congés.

 

Et là vous avez les personnes très méritantes, je ne me moque pas du tout, au contraire je leur rends hommage car ce n'est pas facile, sommées de répéter dix foix "bonjour Mme LAPIN -pseudo bien sûr-, je vous verse un peu d'eau ? IL FAUT VOUS HY-DRA-TER, c'est très important !"

Mais Mme LAPIN elle a pas soif, elle a bu son café au lait et tout le monde sait que quand on reste assis toute la journée dans une salle climatisée on a pas soif. Elle met d'abord la main  autour de l'oreille et dit HE E E E E E ??????

IL FAUT VOUS HY-DRA-TER Mme LAPIN ! c'est important, il fait très chaud ! la pauvre, comme toutes les personnes âgées, elles n'ont jamais vraiment chaud et il leur faut toujours un gilet. Et puis je ne sais pas pour vous, mais ils ne peuvent pas dire tout simplement "il faut boire un peu ?"

La caméra filme la salle, s'entretient avec la directrice et fonce vers le docteur à qui la journaliste dit "c'est marrant,  je vous ai déjà vu dans un film, vous ressemblez beaucoup à Slimane dans RABBI JACOB.... 

Claude GIRAUD dans SOUPCON D'EUTHANASIE (la maison de retraite des fanettes suite)

et le voilà démasqué notre Gigi : lui qui voulait rester tranquille dans son coin et passer son temps libre avec les chevaux, il a fallu que le JT de TF1 vienne le démasquer !

 

SANS TRANSITION AUCUNE comme dirait Jean-Pierre PERNAUT qui a réussi à dénicher une petite fontaine joliment décorée de fleurs de saison à côté de la porte d'entrée, ça tombe bien, cet après-midi, dans la grande salle "cinéma" climatisée, ils repasseront le JULIE LESCAUT.... ben oui parce qu'avec cette chaleur la séance de gymnastique douce pour redresser la colonne vertébrale n'est pas de rigueur.

 

CHANCEUX VA ! et pendant qu'ils regarderont tous le feuilleton en ce lieu, Amédée et GONTRAN s'hydrateront avec une bonne bouteille de rouge. Incroyable quand même ces deux-là... mais comment font-ils pour tenir ?

 

Ma foi, si on a la chance de pouvoir faire tout ça, ça sera toujours ça de pris.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 26/08/2017 19:42

Mignon comme tout et bien vu ! Mon Dieu, vais-je vraiment en arriver là ?
Ici aussi, après de gros orages et un véritable déluge de pluie, chaleur lourde… Il n'y a pas de juste milieu.
Bises à toutes.