Publié par Palilia

bonsoir tout le monde : J'ai les yeux qui brûlent à peine que passe un courant d'air, me voilà devenue allergique à mon grand âge.

Enfin, je ne pense pas être la plus vieille d'entre nous mais pas non plus la plus jeune. Alors, comme Nade ne veut pas venir sur facebook même sous l'image d'un pot de confitures et un faux nom, on va devoir se résoudre à devenir sur ce blog "la maison de retraite des fanettes de Claude GIRAUD".

 

Je pense quand même qu'on n'est pas pires que de plus jeunes qui ont à 40 ans légèrement passés au moins trois rides au front... (ne citons pas nos sources) mais c'est dommage quand même. J'aime bien facebook quand on est peu, on peut rire, supprimer nos sottises et se répondre sans se sentir obligés d'être là tout le temps.

Campons donc notre maison de retraite : sous l'oeil sévère de Claude GIRAUD dans le rôle du médecin coordonnateur ....

 LA MAISON DE RETRAITE DES FANETTES DE CLAUDE GIRAUD

Les vaillantes troupes qui ont oublié d'aller se faire inscrire pour le vaccin contre la grippe se mettent à la queue leu leu.

 

Infirmière Velofan ! crie notre homme.... notez..... (hé oui la pauvre elle est jeune alors elle devra nous soigner)...

 

Nade, Marie, Jeannette, Fanfanette, Palilia, Sylvie....

Hé ho ! on a pas 80 ans quand même, on est même pas à la retraite qu'on nous a embringuées dans cet univers soi-disant aseptisé, les chaises tout autour de la pièce, le menton penchant sur la poitrine en nous disant que ça serait l'heure du goûter. Et y a cette odeur indéfinissable de choses surannées, aucun jeune (pardon Vélofan, toi tu es jeune), et ils vous apportent une tasse de café au lait avec deux biscuits enrobés dans du papier transparent...

 

Comment on l'ouvre le papier transparent quand on commence à avoir des rhumatismes ? et on aimerait bien voir aussi Amédée et Gontran  mais il paraît qu'Adhémar préfère les soigner à la maison pour leur laisser leur liberté. Ils en ont de la veine eux.... Pourquoi on doit s'encroûter dans cette maison de retraite bloguesque nous ?

 

POURQUOI QUOI ? demande le médecin coordonnateur...

 

 

 LA MAISON DE RETRAITE DES FANETTES DE CLAUDE GIRAUD

Rien rien.... répondons-nous toutes ensemble. Tu parles, ils vont nous emmerder avec leur atelier perles et pliage de papier, le coin "coiffure" où nous rincera les cheveux avec une couleur "gris acier"... les faux chanteurs qui se sentiront obligés de venir nous flanquer du Brassens ou du Brel en grattant une guitare et le pire... les joueurs d'accordéon qui n'ont plus que nous pour public.

 

On ne pourrait pas nous amener plutôt voir les chevaux au-dehors ? pareil on trouverait un vieux fer à cheval.

 

Mais las ! Luigi le Laconique désormais coordonnateur des chevaux et de l'extérieur, ne veut même pas m'en donner un "je les garde..." a t il dit. Ben alors, puisqu'il me reste des dents, je vais manger mes deux biscuits dès que ce charmant médecin m'aura ouvert le paquet : il est pourtant plus âgé que nous, mais qu'est ce qu'il présente bien.

 

 LA MAISON DE RETRAITE DES FANETTES DE CLAUDE GIRAUD

Juste après le goûter et l'inscription pour le vaccin contre la grippe, il nous a promis de nous faire un tour de chant... CHOUETTE ALORS.

 

Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé n'est pas fortuite mais simplement détournée. Si quelqu'un de la famille de Claude GIRAUD lit ceci, c'est en toute amitié et gentillesse que j'ai utilisé son image dans "soupçon d'euthanasie un téléfilm avec Véronique GENEST.

 

ET MAINTENANT.... SI ON CHANTAIT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Velofan 23/08/2017 21:59

Bonsoir les filles. Merci pour me dire que je suis jeune mais ce n'est plus tout à fait le cas (même si mes enfants sont adolescents). Je suis née l'année du départ d'Edith Piaf, Jean Cicteau et le président Kennedy.... Donc, faites le calcul.
Quant à la maison de retraite, j'en ai visité deux pour mes parents et je trouve cela triste et démoralisant. Et pourtant, c'était neuf, les logements très corrects et agréables. Enfin, on ne sait pas ce que la vie nous réserve.
Facebook, j'y suis inscrite mais je n'y vais jamais.
Allez, bonne soirée à toutes et bon courage pour celles qui travaillent .

Palilia 23/08/2017 22:23

mais si tu es jeune : je suis en train de publier la suite.

Nade 23/08/2017 19:23

Merci Palilia de garder ce blog, mais quel humour !!! La maison de retraite j'espère ne pas avoir à y aller, mais je suis à la retraite et c'est trop bien.

Palilia 23/08/2017 21:22

merci Nade : tu sais, je suis allée y rendre tellement de visites que j'aurais pu faire plus "vrai" mais quand même, je suis restée dans le raisonnable. Allez, je vais envoyer un petit mot à Gigi pour voir si ça va (court) et je vous dirai (peut-être par messagerie, tout dépendra de la réponse). J'ai beaucoup beaucoup de boulot pour cette reprise mais je me sens bien reposée et ça fait passer les journées plus vite alors je suis contente.

Marie 23/08/2017 14:00

Coucou Nicole. Facebook, j'y vais sur la pointe des pieds. J'aime pas trop non plus.
Pour l'âge, ne t'inquiète pas : je suis toujours la plus vieille où je passe. Et vous ne saurez pas mon âge, les jeunettes : na !!!!! Et je ne suis prête ni à baisser la tête ni à manger mes biscuits avec les dix dents qu'il me reste ! La vie est belle malgré tous les accidents, les drames. Et Dieu qu'on aime te lire Nicole !!!! Pardon Palilia !

Palilia 23/08/2017 15:22

A part velofan et Sylvie on est toutes dans la même fourchette.