Publié par Palilia

Bonsoir à tous : aujourd'hui journée souvenirs de cette année de CM2 passée à SALIES DE BEARN sous la houlette de Tatie Jeanne, alors Directrice de l'Ecole Primaire Saint Martin. En haut de la côte Saint Martin que je pensais plus longue et plus pentue, à côté du CEG, nous étions pensionnaires chez les soeurs tout à côté. Il y avait là la soeur Cuisine qui ronchonnait tout le temps, la soeur Madeleine auprès de qui il fallait faire profil bas quitte à tricher un peu mais TOUJOURS se mettre de son côté quand on jouait à la belote, soeur Michèle, grande et jeune et soeur Donald dont je ne me souviens pas du prénom, portant ce surnom à cause de ses pieds en canard, mais d'une gentillesse....

 

Quand vous étiez très fainéante et que vous passiez votre temps à dormir, vous aviez de fortes  chances pour qu'on vous envoie dans cette école et cette pension et j'y suis allée de mon plein gré. 9 ans et demi : rentrer en CM2 avec les copines de la colo de Bielle j'en rêvais mais je n'avais pas du tout prévu que je ne rentrerais pas dans ma famille avant les vacances scolaires de la toussaint, puis de Noël, puis de février puis de Pâques;

 

Et quand il ne restait plus de beurre pour le petit déjeuner du matin ni de chocolat jusqu'aux prochaines vacances, nous allions avec ma cousines et nos deux amies espagnoles, seules à rester là le week-end, nous servir dans les boîtes des copines. Allez, on dira que nous étions jeunes.

Hé bien, ça m'a fait quelque chose de revoir cette école dont je ne sais pas si elle fonctionne encore, le collège, la statue, et le fameux portail qui me valut, alors que je me sentis obligée de sauter par-dessus par les autres, de m'entailler profondément le genou et de me voir couronner de quatre points.

 

"Nous aimons vivre au fond des bois, aller coucher sur la dure"... ouais, ça, c'est tatie Jeanne qui nous l'a appris. Pour mes dix ans, je reçus trois colis : un de ma mère que ma tante donna en partie (les friandises à ma petite cousine venue voir sa soeur), deux de mes soeurs. Dans l'un deux, une paire de bottes toute neuve. Habituée aux godillots, on n'imagine pas le luxe que ça représentait.

 

Nous sommes allées jusqu'à l'église fermée, l'église Saint Martin avec ma soeur, puis nous avons fait le tour. Salies de Béarn est une très jolie petite ville et ça m'a fait remonter tous les souvenirs, bons et moins bons.

 

N'empêche que par sa rudesse, ma tante m'a obligée à me mettre au travail et je lui dois cela. On ne pense pas assez à tous ces gens qui nous ont quittés.

 

Rentrée à la maison fin juin, j'appris que je ne pourrais pas aller en colonie de vacances... il fallait m'acheter un vélo pour la rentrée en sixième (chez nous). Donc, on a regardé le midi Belle et Sébastien puis Sébastien parmi les Hommes et c'est là que j'ai découvert Claude GIRAUD, voici donc 46 ans. Une paille ! diraient certains mais mince, ça fait quand même longtemps !

merci Claude GIRAUD

merci Claude GIRAUD

à Tatie Jeanne et à tous nos amis de Salies de Béarn de l'époque
à Tatie Jeanne et à tous nos amis de Salies de Béarn de l'époque
à Tatie Jeanne et à tous nos amis de Salies de Béarn de l'époque
à Tatie Jeanne et à tous nos amis de Salies de Béarn de l'époque
à Tatie Jeanne et à tous nos amis de Salies de Béarn de l'époque

à Tatie Jeanne et à tous nos amis de Salies de Béarn de l'époque

Commenter cet article

Marie 06/08/2017 11:40

Coucou les filles, coucou Nicole,
Merci pour cette très jolie page de souvenirs. En ce moment, je passe mon temps à le remonter, justement, le temps. Et parfois même, je me demande si je ne vais pas repartir dans mon bourg de Bretagne, lequel, comme beaucoup de villages aujourd'hui, se vide… Là, c'est la gendarmerie qui a fermé. Elle sert de foyer à des migrants. Quant aux écoles, j'aimerais bien retrouver la mienne. Cela s'appelait un "asile" à l'époque. Belle journée à toutes et pour celles qui aiment la Bretagne, le festival interceltique est retransmis sur France 3.

Nade 05/08/2017 21:44

Les cosaques, que de souvenirs, nous chantions souvent cette chanson lorsque j'étais monitrice en maison d'enfants dans les années 70.

Velofan 03/08/2017 20:48

Ça fait du bien les souvenirs et quelquefois, les mauvais ne le sont plus autant. Mon école primaire, mon collège (les bâtiments ont été conservés mais il y aura bientôt des appartements) et mon lycée existent toujours. Par contre, les écoles maternelle et primaire de mes enfants (adolescents) ont été détruites il y a deux ans. Deux belles écoles ont été construites à côté. J'y passe très régulièrement et je suis toujours très nostalgique du passé.
Bonne soirée à toutes.

Palilia 04/08/2017 08:37

merci pour tes souvenirs Velofan : notre petite école privée est à 150 m de chez moi. Toute la structure extérieure a été conservée, le reste en appartements mais le propriétaire l'a très bien rénovée. Que de souvenirs là dedans aussi...