Publié par Palilia

LA RENTREE DES CLASSES

Bonjour : si vous avez une anecdote sur la rentrée des classes, vous pouvez la laisser en commentaire. Je modère encore les commentaires -afin de ne pas avoir des trucs bizarres qui s'y mettent avant que je ne les voie- mais ça peut être sympa.

 

Premiers pas à l'école pour ma soeur et moi : à l'âge de 4 ans et demi... le petit car passait dans les hameaux et j'avais un cartable à carreaux verts et noirs, ma soeur rouges et noirs. J'en ai cherché un pareil depuis, impossible à trouver. Je pense que c'est pour ça que j'aime tellement l'écossais. Comme il n'y avait pas de maternelle à l'époque, on nous a mis avec les CP.... (on allait avoir 5 ans en décembre).

 

Il y avait là une vieille "demoiselle" qui était souvent arrêtée car malade mais on la trouvait vieille... pourtant en y réfléchissant elle n'avait que 50 ans. Je vous mettrais bien une photo de classe ici mais je ne le ferai pas car je ne mets jamais la photo des gens qui pourraient ne pas être d'accord. Et on la croyait très malade car si vieille mais elle a vécu jusqu'à 90 ans..

Il y avait la classe des "petits" et la classe des "grands" qui, elle, allait du CE1 au CM2.

L'année d'après, la Soeur qui est arrivée pensait qu'on était trop jeunes pour passer en CE1 et nous a fait faire un CP-CE1. Tu parles d'une chance... quand on sait lire et écrire. Puis quand on est passées chez elle, on n'a pas vraiment trouvé quoi que ce soit de difficile. Quand on répondait bien à une question, elle nous envoyait une cacahuète. Elle ne m'a jamais envoyé de cacahuète, comme elle fait toujours semblant de ne pas me voir de nos jours. Pourtant je répondais bien. La raison ? je pense que c'est parce que j'avais manifesté très tôt le souhait d'aller à Salies de Béarn dans l'école de ma tante très rude en discipline mais qui apprenait aux élèves des tas de choses qu'on ne voyait pas ailleurs, qui nous élevaient l'esprit.

 

Enfin que veux-tu... ce sont quand même nos meilleurs souvenirs tout ça. Elle avait tout un pan de FRIPOUNET reliés et de petits livres qu'on pouvait prendre à loisir pour les lire chez nous. On a dévoré la bibliothèque rose, la rouge, la verte, et des tas d'histoires sur les animaux. Un jour de neige, elle nous raconta l'histoire de l'hermine toute blanche. Je m'y revois encore.

 

Et alors... on en a mangé des Tout l'Univers... en long, en large et en travers avec des recherches à faire. Heureusement voyez, ça nous a fait notre culture.

 

Ah... si nous avions eu un maître d'école Tel  Philidor Judet (Claude GIRAUD dans les Compagnons de Jéhu ci-dessus)... j'aurais été  sage et travailleuse comme une image. Mais aurais-je eu une "admirable  dévotion" pour l'instituteur ? peut-être pas, en général, on n'aime pas ceux qui nous donnent des ordres. On ne le saura jamais de toutes les façons. Allez, à vos commentaires les z'amis, c'est rigolo de voir ce qu'on vécu les autres aussi.

 

 

Commenter cet article

sylvie 09/09/2017 11:20

Bonjour Palilia, le papa d'une de mes collègues, en rentrant du premier jour de l'école maternelle, petite section a dit à ses parents "c'est bien mais ce n'est pas la peine d'y retourner j' ai tout vu ! ! !".
Cela ne 'empêcha pas de faire des années d'études !
Bon WE à toutes et à tous

Nade 07/09/2017 09:33

Mes débuts à l'école furent difficiles : je ne voulais pas y aller, je me revois hurlante dans les bras de mon institutrice qui était pourtant gentille.

Velofan 05/09/2017 22:51

Bonsoir à toutes. La pire rentrée (en tant que mère car les miennes se sont toujours bien passées). L'entrée en 6ème de mon fils aîné. Le 2ème jour, alors que je travaillais, il devait me faire un SMS pour me dire qu'il était bien arrivé au collège. Je n'ai rien reçu et je devais passer ma visite médicale d'aptitude ; 18 de tension tellement j'étais inquiète. Après un moment de repos, ma tension est tombée à 15, toujours trop. C'est dur d'être une mère.
Bonne soirée et merci pour tes souvenirs (surtout les cartables).

Palilia 06/09/2017 01:15

ah ces sms : les miens ont 27 et 26 ans et tu peux me croire que je passe mon temps à me ronger les sangs parce qu'ils disent"oui" et qu'ils ne le font pas...

Fanfanette 05/09/2017 13:44

Pire souvenir : la rentrée en CM1. mes parents avaient déménagé et tout était nouveau pour moi. Pas d'amies. Ca s'est arrangé par la suite, heureusement.

Palilia 05/09/2017 16:06

Merci fanfanette

Pilou 05/09/2017 09:13

Moi ma première rentrée s' est faite sur le porte bagages du vélo de zabé car le petit car n' est apparu que deux ans plus tard. Je crois que zaza descendait au moins à 60 à l' heure et je me rappelle encore de ma terreur. Sinon. Meme instit que toi donc même histoire

Palilia 05/09/2017 09:22

Merci pilou